Programmation

Melody Gardot

Chanteuse, auteure et compositrice américaine, Melody Gardot entretient une belle histoire d’amour avec le public français. Elle présente cette année un nouveau projet avec la complicité du pianiste Philippe Powell. Ensemble, ils ont enregistré le magnifique « Entre Eux Deux », un disque aux accents suaves et brésiliens. Ils avaient ensemble conquis un public de quelques privilégié.es lors de deux soirs exceptionnels au Duc des Lombards à Paris. C’est ce projet qu’elle présente aujourd’hui, en avant première, sur la scène du TSFJAZZ Chantilly Festival.

Ibrahim Maalouf

Coutumier des Zénith et grand amoureux de l’improvisation, le trompettiste Ibrahim Maalouf présentera son album « 40 MÉLODIES » sorti en 2020 à l’occasion de son quarantième anniversaire. Une venue exceptionnelle et intimiste, avec à ses côtés, son fidèle compagnon de route, le guitariste François Delporte.

Une ode à sa (déjà longue) carrière où le trompettiste revisite les mélodies de son enfance jusqu’à aujourd’hui: de la musique baroque au jazz en passant par les musiques arabes.

 

George Cables

George Cables s’est illustré auprès des plus grands : Sonny Rollins, Dexter Gordon, Art Pepper ou les Messengers d’Art Blakey, pour n’en citer que quelques-uns.

Pianiste légendaire, il est autant loué pour la profondeur de son jeu que son engagement total et sa dévotion. Il a enregistré une quarantaine d’albums en leader dont le petit dernier, « Too Close For Comfort », est paru récemment chez High Note Records. C’est un honneur pour nous de l’accueillir sur la scène de notre premier festival !

 

 

Abdullah Ibrahim

Figure historique, militant pour la liberté, le pianiste sud-africain Abdullah Ibrahim ouvrira les festivités du TSFJAZZ Chantilly Festival en solo pour un concert exceptionnel où il nous présentera son dernier projet “Solotude”. Sur ce nouvel album, le pianiste invite à la contemplation à travers des mélodies hypnotiques, se réapproprie les standards les plus classiques et nous offre de nouvelles et sublimes compositions.

 

Rhoda Scott Lady All Stars

Voilà plus d’un demi-siècle que l’organiste américaine Rhoda Scott réchauffe la scène française avec son jazz généreux. C’est d’ailleurs d’abord pour la scène qu’elle a créé son « Lady Quartet » en 2004 avec de jeunes musiciennes, parmi les meilleures en France : les saxophonistes Sophie Alour et Lisa Cat-Berro et la batteuse Julie Saury. L’heureuse famille de filles s’agrandit et c’est sa nouvelle formation et le répertoire de son dernier disque qu’elle nous présente sur scène à Chantilly. Le Lady All Stars, c’est aussi désormais Airelle Besson (trompette), Céline Bonacina (Baryton), Géraldine Laurent (alto), et Anne Pacéo (batterie). La grande classe et le bon groove !

Michel Portal

L’éblouissant clarinettiste et saxophoniste Michel Portal continue d’explorer et refuse de se fixer dans un style ou un dans un genre. Il brise le silence avec son dernier album « MP85 », un clin d’œil à ses quatre-vingt-cinq bougies soufflées en 2020. Accompagné par le pianiste Bojan Z, Nils Wogram au trombone, Bruno Chevillon à la contrebasse et Lander Gyselinck à la batterie, Michel Portal nous fait voyager de l’Afrique au Pays Basque en passant par l’Arménie, les Balkans et le désert. « MP85 » sonne comme un retour aux sources, poétique et joyeux.

 

Belmondo Quintet

Qui ne connait pas les frères Belmondo ?

Stéphane, le trompettiste, héritier flamboyant de Chet Baker et Freddie Hubbard, l’un des plus grands lyristes de son instrument
Lionel, le saxophoniste, qui a fait se rencontrer les musiques de Lili Boulanger et Yusef Lateef. Il porte la flamme du jazz au coeur de l’univers classique.

Les frères remettent à l’honneur l’intrépide Belmondo Quintet, un groupe en forme de all-stars, d’une mémoire sans faille et d’une force spirituelle rare.

Du jazz jusqu’au bout du souffle.

 

Emmet Cohen feat. Patrick Bartley

Pianiste et compositeur américain, Emmet Cohen est une figure phare de la scène new yorkaise. 

Reconnu par ses pairs pour son « touché mesuré et agile, son vocabulaire harmonique chaleureux » (Downbeat Magazine), il s’est produit avec son trio dans les plus grands festivals du monde (Newport, Monterey, North Sea), et joue très régulièrement dans des lieux et clubs historiques (Village Vanguard, Blue Note, Birdland, Ronnie Scott’s, Duc des Lombards).

Lors du confinement mondial de 2020, il lance « Live From Emmet’s Place » : une série de concerts diffusés en direct chaque semaine sur Youtube qui cumule des dizaines de millions de vues.

 

Cimafunk

Cimafunk est devenu la révélation musicale cubaine de l’année 2018 avec son thème « Me Voy », qui lui a valu d’être désigné « artiste de l’année » par le magazine Vistar et de recevoir le prix Lucas de la vidéo la plus populaire. Son premier album « Terapia » lui a permis de conquérir la planète grâce à son groove-funk afro-cubain inimitable.

Son nouveau disque El Alimento est sorti en octobre 2021. Produit par Jack Splash (Kendrick Lamar, Alicia Keys, John Legend), on y retrouve 13 morceaux dont des collaborations avec George Clinton, CeeLo Green, Chucho Valdés, Lupe Fiasco.

Tchavolo Schmitt

C’est l’un des maîtres de la guitare manouche, si époustouflant que le cinéaste Tony Gatlif l’a mis au centre de son film « Swing ». Tenant de la tradition et inventeur d’un style dont il est le seul et l’éclatant représentant, Tchavolo Schmitt se faisait rare depuis de nombreuses années. C’est donc son grand retour qu’il fait sur la scène du TSFJAZZ Chantilly Festival avec un tout nouveau projet, en compagnie du guitariste Julien Cattiaux et du contrebassiste Edouard Pennes.